Le Mot du Président

//Le Mot du Président

Le mot du Président Octobre 2018.

Pour l’apiculture en Ile de France, l’année 2018 a été assez favorable. Les productions de miel de printemps sont bonnes à très bonnes en qualité et en quantité. Cependant cela faisait suite à des pertes hivernales importantes pour certains.

Le frelon asiatique est venu perturber nos colonies en été et en automne, avec des conditions climatiques très favorables à sa prolifération. Plus de 2000 nids seront détruits en 2018 en IDF (500 en 2017).Sur les ruchers impactés le piégeage et d’autres mesures conservatoires ont permis de limiter le stress sur les abeilles ; mais cela occasionne des pertes et du travail supplémentaire. La recherche et la destruction des nids restent la base de la lutte contre ce frelon. Certains ont nourri pour limiter les sorties d’abeilles ; mais les rentrées de pollen ne se font pas et cela déséquilibre les réserves pour l’hiver.

La conférence sur la préparation des colonies à l’hivernage le 29 septembre a fait salle comble. Ce sujet est primordial pour limiter les pertes et garder des colonies fortes. Le GDSAIF, avec son plan sanitaire d’élevage, est là pour aider ses adhérents à bien maitriser le sanitaire, avec ses TSA et les vétérinaires. Une visite de chaque rucher est obligatoire dans le cadre du PSE tous les 5 ans. Nos techniciens effectuent ces visites dans le cadre d’une optimisation de vos pratiques apicoles. Certains apiculteurs hésitent à les recevoir ; mais après la visite, tous sont unanimes pour reconnaitre les aspects très positifs de ces visites. Si nécessaire, le vétérinaire pourra intervenir.

Pour la lutte contre varroa, un traitement annuel est requis, le varroa étant présent dans tous les ruchers. Les pertes hivernales sont à plus de 50% pour ceux qui refusent de traiter ou traitent mal. En bio, un traitement à l’acide oxalique fin décembre est indispensable après un traitement aux huiles essentielles après la récolte.

La saison apicole débute en octobre. La mise en place de bonnes pratiques à cette époque doit permettre de viser un objectif de moins de 5% de pertes hivernales. Durant l’hiver 2017-2018, les réserves en pollen étaient souvent insuffisantes ; cela a été un des principaux facteurs de pertes hivernales, souvent associé à du varroa.

Vérifiez les réserves de miel et de pollen fin octobre.

Faites des comptages de varroas après les traitements. Il faut moins de 2 varroas par jour en chutes naturelles. Si nécessaire un traitement à base d’acide oxalique sera effectué fin décembre.

Tout cela doit se faire en concertation avec toute l’équipe du GDSAIF que je remercie.

Vos abeilles vont être en vacances plusieurs mois, sans les enfants et sans devoir faire les courses. Il suffit de bien surveiller.

Prochaine assemblée générale du GDSAIF le samedi 17 mars 2019.

Commandes à faire entre le premier janvier et le 15 février 2019.

Bon hivernage à tous.

Etienne CALAIS

Président du GDSAIF

Par |2018-10-20T07:23:35+00:00mai 4th, 2018|Actualités|0 Comments

A Propos de l'Auteur

Laisser Un Commentaire